Le MOS France 2012 !

Cette année, Hip Open est partenaire du Meeting Of Styles France.


L’étape française de ce festival international de Graffiti a lieu à la Casa Musicale, à Perpignan. L’événement se passe ce week-end (21 et 22 juillet). Graffiti de jour ? Graffiti de nuit ? Le public présent pourra profiter des deux grâce aux horaires étendues : de 18h à 4h le samedi et 12h à 0h le dimanche.

CelloGraff réalisé par Astro et Kanos à Perpignan pour annoncer le Meeting Of Styles

L’association U.I.S.C vous a concocté un programme autour de la street culture (graff, deejaying, rap, danse, roller, skate, BMX).

Plus de 50 graffeurs français et internationaux  seront présents spécialement pour l’occasion. Avec 1200 m2 de surface sur des murs qui vont de 2 à 5 mètres, ça vaut le détour ! Sans compter la free zone qui donnera la possibilité à d’autres graffeurs de laisser une trace de leur art, bien que très éphémère.

Des sessions de rap en freestyle sont également prévues, en présence de MC’s de la nouvelle génération : Deen Burbigo et Eff Gee (L’Entourage), Esso (Cool Connexion), Bunk et Jiddy Vybz (Set & Match), Kenyon, Fleyo, Némir, Hassan, Carlito, Gros Mo, en plus d’un invité surprise…
Durant le festival, il y aura aussi du breakdance sous forme de cercle ouvert à tous les danseurs. Nous pouvons déjà annoncé la venue de B.Girl Marion (vice championne du monde du Battle Of The Year 2011, en duo, et championne du BOTY France 2011 et 2012). L’ambiance du Meeting Of Styles France 2012 sera rythmée par les deejays du label Blackelk (Everydayz, UM, Gram, Freakshow).

Le MOS France se veut être une rencontre autour des disciplines de la culture Hip Hop, en invitant des artistes renommés. Pour le public, l’entrée est gratuite.

Donc rendez-vous dès samedi, à partir de 18h à la Casa !

> Pour plus d’infos : http://www.meetingofstylesfrance.com/

D’la bombe à Perpignan !

Un fond musical Hip Hop, un soleil de plomb, des couleurs à foison, des artistes débordant de talents…c’était Meeting Of Styles ! Le M.O.S France 2011, pour la deuxième édition, a eu lieu à Perpignan, les 24, 25 et 26 juin dernier, sous les yeux émerveillés d’experts, de curieux, de passionnés…

L’art dans toute sa splendeur

Dans un esprit d’échange, ce festival international de Graffiti a réunit 50 writers français et étrangers de renom. Le temps d’un week-end, ils se sont appropriés les lieux de la Casa Musicale sur une surface de 800m2 prévue à cet effet. Ce site classé historique offrait un contexte inouï, associant un lieu symbolique du patrimoine à de l’art de rue. Une rencontre, sans challenge ni compétition, uniquement basée autour de la même passion artistique…le Graffiti !

Entre personnages et lettrages, les murs se sont remplis d’expression et de significations grâce à un travail de qualité, de précision. Une performance qui a donné vie à l’ensemble du site. Tous styles, influences et techniques confondus, ces graffeurs nous ont fait partager la richesse de leur univers artistique.

Un événement Hip Hop

Pour s’ouvrir aux autres disciplines du Hip Hop, les soirées ont été animées par des DJ’s, dont Stresh (Ali, Youssoupha) et Duke (Assassin). Du rap aussi, avec la scène Open-Mic ouverte à tous.

Ce fut une réelle volonté de la part de l’organisation, l’association U.I.S.C (Union Internationale de la Street Culture) de créer le Meeting Of Styles France et d’en faire un événement incontournable du Hip Hop. Sans pour autant nous révéler ses projets, Florent, organisateur du MOS France nous laisse entendre que l’année prochaine l’événement sera reconduit… Apparemment, il s’annonce encore plus fort !

En attendant, résultat du MOS France 2011 : un public réceptif qui en a pris plein les yeux… Un niveau impressionnant… Un plaisir unanime des writers invités… Une association à l’assaut de l’énergie artistique provoquée par le Graffiti… Une multitude de couleurs, de sourires et de la bonne humeur !


– Les graffeurs présents –

France :
Apash, Asem, Astro, Astus2, Bims, Cheatz, Duza, Esty, Flow, Hems, Hope, Jok, Just, Kanos, Kiser, Morn, Mutha, Nesk, Obite, Olson, Pablo, Rensone, Reso, Rev, Rude, Serin, Seth2, Shane, Skule, Skuz, Superpaum, Takt, Team, Wens.

International :

 Cisco (Espagne), Cren (Allemagne), Dase (Espagne), Demon (USA), DGONZ (USA), Duzer (USA), Dytch (USA), Jim (UK), Malakkai (Espagne), Persue (USA), Poesia (USA), Putos (USA).

>>http://www.meetingofstylesfrance.com/

Une Block Party fidèle à son image

Dans un esprit populaire, chaleureux et jovial, la Block Party à Perpignan est  l’événement incontournable qui ouvre le festival Ida y Vuelta, à la Casa Musicale. Cette soirée Hip Hop qui a eu lieu le mercredi 1er juin, réunit chaque année un public de tout horizon, mêlant passionnés, curieux, amateurs…

Ce battle international de breakdance a opposé quatre crews français contre quatre crews étrangers. Le sort a désigné : Aborigènes (Vénézuéla) VS Melting Force (Saint Etienne), Bad Trip Crew (Paris) VS Hustlekidz (Hollande), La Smala (Bordeaux) VS Predatorz (Russie), Vagabonds (France) VS Fusion Rockers (Espagne).

Pour juger ces équipes, Morris (USA), Karim Barouche (Paris) et Ryad (Pokemon Crew, Lyon) nous ont fait l’honneur de leur présence. Pour balancer du son digne d’une block party, DJ Taj Mahal a assuré les mix. Sans oublier le duo de choc de speakers : Nasty et Némir.

La demi-finale a opposé Hustlekidz à Melting Force et Vagabonds à Predatorz. Du haut niveau dans chaque passage, un jury partagé qui a finalement opté pour une rencontre entre deux crews français en finale. A découvrir en images…


Pour prendre la température de la soirée, découvrons les réactions du public :

« Je suis impressionnée par la vitesse et la souplesse des breakers. Respect à eux pour le travail et les efforts qui les ont menés à ce niveau là. Ils ont assuré. Bravo à tous ! », une habituée de la Casa Musicale.

Des B.boys de la région nous font part de leurs réactions.  L’un d’entre eux commence : « La Block Party, ça tue ! J’étais pour les Russes… ».
Un autre intervient : « Les Prédatorz sont forts mais Melting Force devait gagner, ce soir c’était les meilleurs ! ».
Un suivant nous fait remarquer : « Ce que j’ai apprécié aussi, c’est l’impartialité du jury… ».
Puis un dernier tient à nous dire : « Pour moi, c’est la meilleure Block Party depuis 2004…une bonne organisation ! ».

Des passionnés nous expliquent leur point de vue : « L’ambiance était bouillante, on a assisté à une finale de fou ! Vive le Hip Hop, et vive la Casa Musicale qui a organisé l’événement ! », s’exclame un jeune homme.
Sa copine poursuit : « Cette soirée, c’était de la bombe ! Ce n’est pas le vent, ni le froid qui va nous freiner… Nous voulions absolument être présents pour la Block Party ! On a la chance de pouvoir assister à un tel événement dans notre ville, et gratuitement en plus, alors forcément on vient. Vu la foule de ce soir, nous ne sommes pas les seuls, ça fait plaisir ! ».

Némir, tout en précisant qu’il se doit de rester neutre, nous fait partager ses impressions : « Melting Force est un crew qui a du niveau. La finale s’est jouée à peu mais ils ont été meilleurs ! ».

Rencontre avec des adeptes : « Nous sommes venus pour le Hip Hop. Nous n’avons pas été déçus. Une ambiance très Hip Hop, un bon état d’esprit ! Du monde, beaucoup de monde présents à cette Block Party, c’était énorme ! ».
Un de ses proches ajoute : « Il faut préciser que la Block Party, c’est avant tout un mix de cultures. Le Hip Hop a la capacité de fédérer les gens… C’est le grand rendez-vous des quartiers aussi… Un tel événement est important pour la ville. »
Puis, une troisième personne se joint à eux et conclut par : « Ce soir, il y avait du niveau et je retiens le bon climat malgré le froid ! ».

Saluons le crew Melting Force, vainqueur de la Block Party 2011. Et big up à tous les participants !

> Plus d’infos sur :  http://idayvuelta2011.catacult.net/