UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE

JR, aux quatre coins de la planète, détourne le regard des passants par des images démesurées et engageantes. Il mêle l’art à l’action de façon inédite.

Un projet débordant d’humanité

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le talentueux photographe français JR. Sa renommée a pris de l’ampleur en janvier dernier, grâce à la diffusion du film qu’il a réalisé : Women are heroes.


Ce film retrace le travail de JR, qui incognito, transforme
l’espace public en galerie d’art, par d’immenses portraits de femmes Brésiliennes, Indiennes, Kényanes et Cambodgiennes. Un message d’espoir qui salue la dignité, le courage et la générosité de ces femmes au lourd vécu. Là où les médias ne relatent que des situations dramatiques, JR nous dévoile une vision féminine et humaine du quotidien.

Plus récemment, il obtient le prix TED 2011 (Technology Entertainment Design). Après Bill Clinton ou Bono, il est le premier français à recevoir cette récompense. 100 000 dollars lui sont attribués afin de réaliser un « souhait pour changer le monde ».

 

Un artiviste

Graffeur à ses débuts, JR évolue vers la photographie et partage son travail dans la rue sans autorisation. Pour chacun de ses projets, il n’y apporte aucune explication et laisse le passant se faire sa propre interprétation. L’objectif vise à se poser des questions. En 2004, il photographie des jeunes de Clichy-sous-Bois et affiche leur portrait dans les quartiers riches de la capitale.

En 2007, il va plus loin avec « Face 2 Face » où il réunit et photographie des Israéliens et des Palestiniens exerçant le même métier. Les portraits sont placardés, par pair, en grand format, de chaque côté du mur de séparation.

Avec de nombreux projets à son actif, JR adapte ses supports au contexte local. Au Kenya, par exemple, l’impression des images s’est faîte sur des bâches pour servir de toits imperméables dans les bidonvilles.

Son art s’infiltre pour habiller des quartiers, transformer les habitants en acteurs et générer du lien social.

L’impact de l’image

Aujourd’hui, l’individualisme prime et l’immédiateté règne dans cette société de l’hyperconsommation, que le philosophe Gilles Lipovetsky qualifie d’hypermoderne. Ce qui se reflète par cette profusion d’images publicitaires qui tapisse nos rues. En revanche, JR, par ces images placardées dans l’espace public, montre aux passants une autre facette de la société, qui justement n’est pas transmise par l’image de masse. Rassembler des populations, favoriser l’information sur des régions très peu connues, susciter une prise de conscience sur le monde qui nous entoure, dépasser tous les préjugés possibles, tel est l’impact artistique de JR. Il réussit à rendre familier, ce qui paraît étrange… Rendre étrange, ce qui paraît familier… A méditer !

>> Pour plus d’infos : www.jr-art.net

>> Pour aller plus loin : www.monde-diplomatique.fr/2009/08/SCARPETTA/17692

L’image placardée, Pierre FresnaultDeruelle

Les temps hypermodernes, Gilles Lipovetsky

Advertisements

Une réflexion au sujet de « UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

  1. Physionaute

    C’est vraiment génial ce qu’il fait et surtout utile… pas comme certaines personnes qui brassent beaucoup d’air avec leurs paroles et peu avec leurs actions.
    Un être est ce qu’il fait.
    En voici un bel exemple.

    P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s