Le Hip Hop, façon théorie…

Hip Hop… Une culture qui arrive à l’âge de la quarantaine, qui s’est répandue à travers le monde, qui évolue au fur et à mesure des années, qui peut se distinguer en fonction du contexte politique et social de son territoire… Une culture qui a une force et une énergie inouïes, qui reste unie à travers le monde, qui fédère ses acteurs autour de ses principes et de ses valeurs… Hip Hop !

Bien plus qu’un concept !

Une image, des idées qui peuvent déranger, parfois être méprisées… Des tabous ?  Des divergences ? Pourquoi, dans ce cas, ne pas en parler, et confronter les points de vue pour faire avancer les mentalités ?

L’association R-Style entreprend cette démarche par le biais de son événement mensuel Hip Hop Theory, organisé au 104. Hip Hop Theory est un cycle de conférence, un laboratoire d’idées sur les évolutions et l’état des lieux de la culture Hip Hop en France. Sa volonté est de pouvoir quantifier et qualifier ce que représente aujourd’hui cette culture.

Retour sur Hip Hop Theory #3

Hip Open a fait le déplacement jusqu’à Paris pour assister à la troisième édition de Hip Hop Theory. Un débat sur la danse Hip Hop et les médias qui a eu lieu le 10 février dernier, en présence d’intervenants bien reconnus dans le milieu : Sheyen Gamboa (Canal Street), Virginie Koné (Trace TV), Vicelow (I love this dance), Youval (1000 %), Junior (Wanted, vainqueur d’Incroyable Talent), Skorpion (RAF, danseur du film Street Dancer 3), Kader Aoune (producteur et metteur en scène).

Lors du débat, la télévision est le média qui ressort le plus dans les échanges, Kader Aoune souligne l’idée de récupération du Hip Hop pour faire de l’audience, sans pour autant ressentir un intérêt particulier pour cette culture et y voir des connaisseurs à l’antenne.

En ce qui concerne l’émission Incroyable Talent, où les danseurs Hip Hop sont de plus en plus présents, pour Vicelow, cela a tendance à banaliser le phénomène… « Maintenant, les  danseurs viennent à ce genre d’émissions pour se montrer. »

Junior intervient : « Un passage de 2 minutes à Incroyable Talent m’a permis d’avoir plus de propositions qu’en 6 ans de carrière. Cette émission nous ouvre des portes et nous permet de vivre de notre passion, donc ce n’est pas à négliger. »

Cette discussion soulève la question de l’authenticité des artistes dans le Hip Hop. Certains sont-ils prêts à se « travestir » pour passer à la télévision ? Les travers du business font écho à cette réflexion, avant de laisser place à une conversation sur l’essence du hip hop, ses valeurs, sa capacité à faire naître des prises de conscience et l’importance de son rôle éducatif.

« L’image du Hip Hop perçue par le grand public ne reflète pas la réalité, rien que pour la danse, il y a plusieurs styles bien distincts mais les gens ne font pas la différence », rappelle Vicelow. Une problématique, évoquée lors de ce débat, qui reste bien présente dans le Hip Hop. Beaucoup d’amalgames qui contribuent à propager une vision négative.

Par son implication dans la danse et son expérience dans le rap,  Vicelow ouvre le sujet sur les similitudes entre les deux disciplines où le côté social et commercial coexistent, sans oublier les problématiques liées à l’image. Cela amène à faire le lien entre les différentes branches du Hip Hop, montrer l’intérêt commun pour éviter le cloisonnement entre chacune d’elles.

En bref, ce débat a été l’occasion d’aborder la danse Hip Hop et les médias, notamment par l’approche de la télévision. Le web et la presse écrite ont été moins abordés même si leurs impacts restent forts. Retenons du web, sa capacité à bouleverser les mentalités et les démarches artistiques. Internet est le nouvel espace public qui rend possible une indépendance, non négligeable, pour faire émerger de nouveaux artistes. Les acteurs du Hip Hop ont su saisir cette opportunité pour se développer et cela porte ses fruits.

Une réussite pour cette troisième édition de Hip Hop Theory, qui a permis de réunir des acteurs, des passionnés, des sociologues… Un projet très intéressant qui a le mérite de favoriser les échanges, les réflexions et faire partager, pour ceux qui le souhaitent, sa propre vision du Hip Hop. Nous ne pouvons que saluer l’initiative de R-Style à faire vivre cette culture !

D’excellentes initiatives

 R-Style, cette association parisienne, du 19ème arrondissement a acquis une notoriété nationale, grâce à la création de la première médiathèque consacrée à la culture Hip Hop en Europe. La médiathèque R-Style met à disposition du public des vidéos, des livres, des musiques et photos. Les documentaires, fictions, portraits d’artistes, animation 3D, dessins animés, courts-métrages et autres sont consultables sur place. Des projections sont également organisées à la médiathèque, en présence des réalisateurs, comédiens, artistes et professionnels du cinéma.

L’association R-Style a également mis en place l’Urban Films Festival, un concours de court-métrage destiné aux réalisateurs du monde entier pour récompenser une vidéo (fiction, documentaire, dessins animés…) sur le thème des cultures urbaines. Le vainqueur reçoit 15 000 € d’aide à la réalisation d’un prochain court-métrage.

Hip Hop Theory continue…

La 4ème édition arrive déjà… Au lendemain de la journée internationale des droits de la femme, R-Style nous propose un débat qui fait honneur aux dames. Le 9 mars prochain, 8 femmes sont invitées pour parler de leur parcours dans le milieu du Hip Hop. Alors rendez-vous au 104 à 18h !

 

 

 

Plus d’infos sur :

le site web R-Style

– l’Urban Films Festival

– le 104

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Le Hip Hop, façon théorie… »

  1. Sheyen Gamboa

    Merci à Hip Open pour cette synthèse. Mais une remarque :

    Quel est l’intérêt de la problématique du public qui ne sait pas encore différencier les différents styles de danse Hip Hop ??
    On est encore très loin de ces distinctions qui ne sont encore qu’anecdote !!
    La problématique est à des kilomètres de ce genre de considérations qui ne préoccupe que le « nombril de l’intérieur du milieu » de la communauté.
    Les médias ( et je parle en connaissance de cause) sont encore à se demander s’il y a de l’audience pour ce genre de « choses » !!! Alors distinguer la new style, de la hype ou le pop du boogaloo…

    Dommage de s’être attarder là-dessus, ça ne reflète pas les réels enjeux.

    Shéyen Gamboa ( intervenante du débat ce jour-là, journaliste spécialisée depuis 22 ans sur le terrain, aujourd’hui chez CANALSTREET.TV, auteur de « Hip Hop, l’histoire de la Danse » )

  2. HIP OPEN

    Merci de cette remarque.

    La problématique que j’évoque dans cet article n’est pas focalisée sur la distinction des différents styles de danse Hip Hop mais plutôt sur l’image du Hip Hop perçue par le public. Et en effet, j’utilise cet exemple, qui a été évoqué lors du débat, pour souligner l’idée.

    En fait, l’idée générale de la problématique est davantage centrée sur la méconnaissance du grand public de la culture Hip Hop. C’est ça que j’ai souhaité mettre en avant.

    1. Sheyen Gamboa

      Justement, ce que j’ai soulevé lors du débat, c’était ce point-là.
      Le grand public s’est éduqué et perçoit désormais l’intelligence de la danse. La preuve Junior, Salah, Skorpion ou encore Yaman ont élus et plébiscités par la ménagère de moins de 50 ans sur M6 à une heure de grande écoute.

      Et pourtant aucun d’entre eux n’a tourné sur la tête !

      Que le public ne sache pas différencier le boogaloo du popping est un détail qui préoccupe la communauté depuis la nuit des temps, et encore… mais en réalité nous sommes en train de vivre une évolution des mœurs et une évolution des médias. Il y a 5 ans, personne ne voulait entendre parler de la danse hip hop en TV. Le constat pessimiste était alors de rigueur. Aujourd’hui »hui plus de 20 projets d’émissions sur ce thème circulent actuellement dans les bureaux de chaînes de TV. La suite on verra…

      Voilà en quoi consacrer un paragraphe à la méconnaissance des différents styles alors que justement ça change me semblait dommage.

      Mais encore une fois merci pour ce résumé et ce retour de la soirée qui fut très intéressante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s