Money Time Battle

Une grande première à Lormont !

Des jeunes passionnés de danse Hip Hop se sont réunis pour organiser un battle national, dans leur ville, à Lormont, située dans l’agglomération de Bordeaux.

Au programme des 4 VS 4 avec des participants comme Pockemon Crew, Wanted Posse, Melting Force, Animaniaxxx ainsi que des groupes locaux. Ce n’est pas tout… Le dimanche 19 mai, à la Maison des sports des Iris, ont eu lieu un battle 2 VS 2 Junior et un Seven Two Smoke Girl. Et DJ Ben a animé ces battles, accompagné par Sarah MCK et Hassan Zahi en tant que speakers.

MONEY TIME BATTLE

Une excellente idée pour cette jeune équipe organisatrice d’avoir réuni à la fois les meilleurs crews de France, des plus jeunes et des BGirls ! Sans oublier un jury d’exception composé des BBoys Storm (Allemagne), Keyz (Vagabond) et Chucky, Hoochen Crew (Belgique), en y ajoutant une personne du public tirée au sort.

MONEY TIME BATTLE

Comme nous l’attendions, la finale du 4 VS 4 a opposé Pockemon à Melting Force… La victoire a été du côté des Pockemon ! Pour les plus petits, c’est Sofiane et Mathis, du crew de Toulouse Breaking School qui a gagné. Et chez les filles, c’est BGirl T-Sia, qui est aussi DJ, qui a fait la différence en gagnant 7 passages.

NIGGAZ, Pockemon au centre

Des shows de Street Ball, de danse contemporaine et de danse Hip Hop ont été organisés entre les battles. Pour le dernier, ce sont les organisateurs eux-mêmes qui ont présenté une chorégraphie !

En résumé : du niveau, un bon état d’esprit et une ambiance festive pour la première édition du Money Time Battle ! La fine équipe de Lormont ne compte pas s’arrêter là et nous promet déjà de faire encore mieux l’année prochaine…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


>> Plus d’infos sur la page du Money Time Battle

NJ
Photos : NJ

Publicités

Aparté avec le Pockemon Crew

Focus sur l’événement Hip Hop du mois de mai à Pessac, Break In The City, à l’occasion de sa 11ème édition. Dans le cadre de ce festival, des ateliers d’initiation ont eu lieu ainsi que la diffusion du documentaire « Break Hit, quand le geste défie l’espace », le concert de Pessakaidz Crew, Kool A & The World Wide Kids et Sam’s, et bien sûr son célèbre battle.

Break In The City

Un battle 3 VS 3 qui a été remporté par le crew de Saint Etienne, Melting Force, face à Legiteam Obstruxion. Le dimanche 12 mai, le public que l’on peut qualifier d’intergénérationnel est venu en nombre et a été très réactif. C’est DJ One Up, venu de Nantes, qui était aux platines.

Nous avons rencontré les danseurs de Pockemon, ce crew à succès made in Lyon, qui est l’un des plus titrés au monde… Ce jour-là, l’équipe a été éliminée en demi-finale dans un battle très serré face à Legiteam Obstruxion. A l’écart des mouvements de foule et la tête reposée, nous avons échangé avec Niggaz, Karl et Junior.

Niggaz, Karl & Junior - Pockemon Crew

Niggaz est spécialisé dans les tricks et les phases. Karl est plus influencé par la danse debout… Quant à Junior, ses spécialités sont les power moves et les tricks. Niveau projets, Junior se prépare pour le Battle Of The Year France, 1 VS 1. Niggaz participera au prochain Red Bull BC One. Sans oublier leur participation au Battle Des Nuits le 14 juillet à Lyon, pour le festival Les Nuits de Fourvière.

Niggaz - Pockemon

En dehors des battles, rappelons que la compagnie Pockemon a franchit les portes de l’Opéra National de Lyon en 2003, où elle est encore pour le moment en résidence. La création 2013 est « Silence, On tourne ! » qui réunit 8 danseurs du groupe, avec  Riyad Fghani comme chorégraphe. Ce spectacle associe le cinéma et l’origine de certains mouvements Hip Hop. Ils remontent dans le temps et le retranscrivent dans leurs costumes et la chorégraphie. Les représentations se font et se feront dans la France entière et bien au delà des frontières.

Break In The City

Les 3 membres du crew nous ont confié qu’une nouvelle création verrait le jour en 2014, alliant le breakdance et la peinture. «Impressions» à venir…

En attendant, nous leur souhaitons une belle réussite dans leurs projets !

Sarah H.
Photos : Valentin Campagnie

Une Block Party fidèle à son image

Dans un esprit populaire, chaleureux et jovial, la Block Party à Perpignan est  l’événement incontournable qui ouvre le festival Ida y Vuelta, à la Casa Musicale. Cette soirée Hip Hop qui a eu lieu le mercredi 1er juin, réunit chaque année un public de tout horizon, mêlant passionnés, curieux, amateurs…

Ce battle international de breakdance a opposé quatre crews français contre quatre crews étrangers. Le sort a désigné : Aborigènes (Vénézuéla) VS Melting Force (Saint Etienne), Bad Trip Crew (Paris) VS Hustlekidz (Hollande), La Smala (Bordeaux) VS Predatorz (Russie), Vagabonds (France) VS Fusion Rockers (Espagne).

Pour juger ces équipes, Morris (USA), Karim Barouche (Paris) et Ryad (Pokemon Crew, Lyon) nous ont fait l’honneur de leur présence. Pour balancer du son digne d’une block party, DJ Taj Mahal a assuré les mix. Sans oublier le duo de choc de speakers : Nasty et Némir.

La demi-finale a opposé Hustlekidz à Melting Force et Vagabonds à Predatorz. Du haut niveau dans chaque passage, un jury partagé qui a finalement opté pour une rencontre entre deux crews français en finale. A découvrir en images…


Pour prendre la température de la soirée, découvrons les réactions du public :

« Je suis impressionnée par la vitesse et la souplesse des breakers. Respect à eux pour le travail et les efforts qui les ont menés à ce niveau là. Ils ont assuré. Bravo à tous ! », une habituée de la Casa Musicale.

Des B.boys de la région nous font part de leurs réactions.  L’un d’entre eux commence : « La Block Party, ça tue ! J’étais pour les Russes… ».
Un autre intervient : « Les Prédatorz sont forts mais Melting Force devait gagner, ce soir c’était les meilleurs ! ».
Un suivant nous fait remarquer : « Ce que j’ai apprécié aussi, c’est l’impartialité du jury… ».
Puis un dernier tient à nous dire : « Pour moi, c’est la meilleure Block Party depuis 2004…une bonne organisation ! ».

Des passionnés nous expliquent leur point de vue : « L’ambiance était bouillante, on a assisté à une finale de fou ! Vive le Hip Hop, et vive la Casa Musicale qui a organisé l’événement ! », s’exclame un jeune homme.
Sa copine poursuit : « Cette soirée, c’était de la bombe ! Ce n’est pas le vent, ni le froid qui va nous freiner… Nous voulions absolument être présents pour la Block Party ! On a la chance de pouvoir assister à un tel événement dans notre ville, et gratuitement en plus, alors forcément on vient. Vu la foule de ce soir, nous ne sommes pas les seuls, ça fait plaisir ! ».

Némir, tout en précisant qu’il se doit de rester neutre, nous fait partager ses impressions : « Melting Force est un crew qui a du niveau. La finale s’est jouée à peu mais ils ont été meilleurs ! ».

Rencontre avec des adeptes : « Nous sommes venus pour le Hip Hop. Nous n’avons pas été déçus. Une ambiance très Hip Hop, un bon état d’esprit ! Du monde, beaucoup de monde présents à cette Block Party, c’était énorme ! ».
Un de ses proches ajoute : « Il faut préciser que la Block Party, c’est avant tout un mix de cultures. Le Hip Hop a la capacité de fédérer les gens… C’est le grand rendez-vous des quartiers aussi… Un tel événement est important pour la ville. »
Puis, une troisième personne se joint à eux et conclut par : « Ce soir, il y avait du niveau et je retiens le bon climat malgré le froid ! ».

Saluons le crew Melting Force, vainqueur de la Block Party 2011. Et big up à tous les participants !

> Plus d’infos sur :  http://idayvuelta2011.catacult.net/

Voir l'article entier

Melting Force (St Etienne) :

vainqueur de la Block Party 2011 (Perpignan) !