Des portes qui claquent !

Avec des matériaux de récupération, du graffiti et des habitants, on obtient une dose créative qui mêle l’art à la mémoire d’un quartier…

Le centre d’animation Cap Léo à Mérignac réalise chaque année une œuvre collective. A l’été 2010, le graff était au cœur du projet. Suite à la démolition d’une résidence, ils ont récupéré les portes des appartements…pour en faire des œuvres d’art ! Dock, un graffeur du quartier, a initié les jeunes du centre à manier des bombes de peinture pour redonner vie à ces portes.

L’objectif, sensibiliser les jeunes et la population pour que l’art du graffiti soit considéré à sa juste valeur. Marijo Manzano, médiatrice sociale et culturelle, à l’initiative de ce projet, souhaite montrer que « cet art de qualité » est un moyen d’expression, qui peut permettre de donner du sens à la mémoire d’un quartier.

Pour valoriser le travail des jeunes et promouvoir cette pratique artistique auprès d’un large public, ils continuent à faire découvrir leurs œuvres dans différents lieux de la ville. Prochaine exposition : la piscine !

Une démarche insolite qui contribue à révéler la créativité débordante de la culture Hip Hop.

> http://www.graffeur-dock3dc.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s