Carte blanche à Milk Coffee and Sugar

L’équipe du muséum d’Histoire naturelle de La Rochelle innove dans l’art contemporain afin de valoriser ses collections. Entre exposition et ateliers, pour la deuxième édition de ce dispositif appelé « Carte blanche », le groupe de rap Milk Coffee and Sugar est au centre de la programmation

Métissage

crédit : muséum La Rochelle
crédit : muséum La Rochelle

Une réelle volonté de dépoussiérer les pièces du muséum de La Rochelle s’est faite sentir par la nouvelle direction. La démarche se veut plus interactive et ouverte à un plus large public. Alors ce musée a osé ! Osé « faire le grand écart », comme le dit J-L Rémy, en charge de la communication, le grand écart qui semble si improbable entre le monde des musées et celui du rap. Convaincue par la pertinence des textes, la musicalité et le parcours des artistes, l’équipe du musée a invité Milk Coffee and Sugar à participer à leur dispositif « Carte blanche ». Ce dispositif consiste à organiser une exposition temporaire d’octobre à mai sur un thème précis, en proposant à un artiste d’intervenir au cœur du projet.

Pour cette création inédite, Milk Coffee and Sugar a préparé de nouveaux textes sur le thème du métissage. Les morceaux sont inspirés de plusieurs pièces du muséum. Les deux artistes du groupe ont également travaillé sur une mise en scène adaptée. Ils présenteront leur travail en avant-première à l’occasion d’un concert privé, le 24 octobre au sein même de la bibliothèque scientifique.

Milk Coffee and Sugar ?

Pour ceux qui n’auraient pas entendu parler de ce groupe avec Edgar Sekloka et Gaël Faye… Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’écouter au moins un morceau de leur album éponyme Milk Coffee and Sugar… Pour ceux qui ne connaissent pas non plus le Pili pili sur un croissant au beurre, album solo de Gaël Faye…


Milk Coffee and Sugar, c’est un groupe qui donne le sourire, qui fait réfléchir… Du rap avec deux grandes plumes, des rythmes jazzy et des tonalités africaines. Du talent et des ressources artistiques à la pelle ! Edgar, aka Sugar, est aussi écrivain, il a déjà publié deux romans : « Coffee » et « Adulte à présent ». Quant à Gaël Faye, métisse franco-rwandais, il s’est fait remarquer par sa victoire à un tournoi officiel de slam, devant un artiste bien plus connu. La sortie du documentaire « Quand deux fleuves se rencontrent », sur son retour au Burundi, pays où il a vécu jusqu’à l’âge de 13 ans, atteste bien davantage de son univers musical et de son histoire. Ce documentaire sera visible à l’auditorium du muséum, dans le cadre de la programmation spécifique liée à cette Carte blanche, afin de faire découvrir davantage le groupe.


Un pas en avant ?

Autour de cette exposition temporaire qui met le Hip Hop au cœur du projet, des initiations aux pratiques (graffiti, écriture, danse) seront proposées dans la programmation du muséum. Des artistes et collectifs du secteur assureront ses ateliers, notamment le graffeur Syndrom, le collectif de danse Ultimatum, ou encore le collectif Chant d’encre pour l’écriture.

Des lectures publiques, de textes de Milk Coffee and Sugar et des passages des ouvrages d’Edgar, sont prévues au sein du muséum et des médiathèques de la ville. Un atelier vidéo, assuré par Point 2 vue – structure spécialisée dans la formation et création en images – sera également mis en place auprès de collégiens pour réaliser un reportage vidéo.

Une initiative qui montre que le Hip Hop a sa place dans tous les milieux et que même les portes d’un musée d’Histoire naturelle lui sont grandes ouvertes. Non seulement des rappeurs y sont les bienvenus mais une programmation est déclinée, en impliquant des pratiques artistes qui y sont liées !

crédit photo : MarOne
crédit photo : MarOne

S’agit-il d’un pas en avant pour la culture Hip Hop ? Une grande question qui soulève certaines problématiques…  Peut-être plutôt un pas qui s’amorce dans une autre direction de l’orientation de cette culture née dans la rue, qui s’est façonnée plus ou moins seule et surtout hors des codes institutionnels ? Infiltration ou récupération ? Telle est la question, qui selon les avis, consiste à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein… Dans ce cas précis, certains peuvent y voir une récupération du Hip Hop afin de donner une image plus moderne d’une institution traditionnelle ; d’autres, une excellente idée d’intégrer la culture Hip Hop à ce projet. Libre à vous de se faire sa propre opinion !

D’un point de vue artistique, pour le groupe Milk Coffee and Sugar, il s’agit d’un travail spécifique de recherche et de créativité qui a du mérite ! Une demande certainement unique qui nécessite de se dépasser, en mêlant leur style avec l’histoire d’objets.

Nous ne pouvons qu’attendre le rendu de cette création, qui a un fort potentiel à nous surprendre et attirer notre attention. Un concert à La Sirène (à La Rochelle), cette fois-ci ouvert à tous, sera programmé pour la clôture de l’expo temporaire en mai prochain…

 

>> Plus d’infos sur :

NJ

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s