Rendu d’un atelier journalistique

LE STYLISME A BORDEAUX
Des lycéens à la rencontre de créateurs

 

Dans le cadre d’une initiation au journalisme, nous – un groupe de terminales du Lycée Jacques Brel de Lormont – sommes allés à la rencontre de jeunes entrepreneurs bordelais : Edith Nollet, qui a conçu la marque T’Edith et Briac Le Gall, l’un des trois créateurs de la marque P’tit vélo. Interviews menées mercredi 9 mai 2018 à Bordeaux, projet encadré par Anna Cuomo, assistante pédagogique du lycée, et Angélique Germain, intervenante en tant que journaliste.

P’tit vélo, une production locale et biologique

Briac a fait ses études en Chine. Avec 2 amis du lycée, ils ont créé la marque P’tit vélo. Depuis sa création, il y a 3 ans, les ventes ne cessent de croître. Chaque fondateur occupe un poste bien précis : une personne gère l’aspect visuel (aspect graphique), une autre le domaine du web et la dernière s’occupe de la production.

P’tit vélo est une marque qui favorise l’éco-responsabilité lors de la fabrication des vêtements. L’équipe de P’tit vélo fait le choix de fabriquer leurs vêtements uniquement en cas de commande pour éviter tout gaspillage et dépense inutile et emploie uniquement du coton issu d’une production responsable, avec une chaîne de fabrication 100% française.

T’edith, prêt à porter féminin haut de gamme

Edith Nollet s’est lancée professionnellement en tant que créatrice et styliste, suite à une victoire dans un concours de mode. Avant de créer sa propre marque, elle a commencé des études aux Beaux-Arts, puis elle a effectué plusieurs stages à Londres dans l’industrie de la mode. Après son concours, elle a créé sa marque T’Edith. Elle s’intéresse à la traçabilité des matières pour créer ses vêtements. Elle travaille seule sur ses créations qu’elle fait elle-même à la main et sans employés. Ses collections sont 100 % féminine. Dans l’avenir, elle souhaite créer des accessoires en plus des vêtements.

L’échange avec Edith s’est poursuivi à la boutique Labl, avec Marie, qui a commencé ses études par un BAC L, par la suite elle a fait un BTS et elle a terminé par un master. Après les études, elle s’est lancée dans la mode et a ouvert sa propre boutique, où elle expose et vend différentes créations, dont celle de T’Edith.

« Un projet enrichissant »

« Je n’ai pas eu de mal à apprendre les méthodes de travail : diffusion des informations, la rédaction, les techniques d’interview, remarque Ertun. Concernant mes attentes, j’ai été très surpris lorsqu’Angélique est venue nous aider pour ce projet, je n’imaginais pas pouvoir travailler avec une véritable journaliste, et connaître son parcours. De plus, cela m’a vraiment intéressé. J’ai pu découvrir le journalisme, un métier éloigné de mon cursus scolaire et professionnel. »

« Ce projet m’a aidé à découvrir le métier de journaliste et connaître l’envers du décor, de la préparation à la concrétisation d’un article. C’est super de faire ce que l’on voit dans les journaux et à la télévision », en conclut Nicolas.

>> Plus d’infos sur :  P’tit VéloT’EdithLabl

 

Emile Blachon, Malone Pourteau, Ertun Demir, Sélina Cathala, Lilian Duval, Enzo Desfroux, Mathéo Loubet, Enzo Villegente, Nicolas Marques Perreira, Ridwane Benabdallah, Sezer Kapusuz, Esteban Mercier, Babacar Ndiaye

Photos : Sélina Cathala & Lilian Duval

Terminales des filières :
Electrotechnique, Maintenance des équipements industriels et Optique/lunetterie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s