Asocial Club

Hip Open a fait le déplacement de Bordeaux jusqu’à Niort pour assister au premier show de l’Asocial Club, qui a eu lieu samedi 21 septembre.

Une programmation incisive, pour le festival En Vie Urbaine, qui s’est révélée être « étonnante » selon certains novices, « percutante » selon des amateurs et « de qualité » pour une grande majorité. Le concert de Casey, AL, Vîrus, Prodige, aux côtés de DJ Kozi a marqué les esprits, même si l’absence de Rocé en a déçu plus d’un à l’entrée.

Prodige & Kozi

Avant tout, petit rappel important :

Asocial, adjectif et nom : Qui ne s’adapte pas à la vie en société, qui ne l’aime pas.

Une réunion d’asociaux

Un bel oxymore qui colle parfaitement à l’image de cette équipe, à l’état d’esprit contradictoire. Contradictoire pour qui ? Contradictoire par rapport à quoi ? Tout dépend du point de vue… En tout cas, ces 5 MC’s se sont bien trouvés, ils bouleversent les codes établis et évoluent à contre courant de la tendance générale. Donc rien de plus normal, que de former un club pour des asociaux ! Casey l’explique : « Au lieu de faire nos asociaux chacun de notre côté, on s’est réunit, même si c’est paradoxale, au moins on n’aime pas les gens ensemble ! »

Prodige & Casey

Ils affirment ne pas aimer les gens et ne font rien pour être aimés des autres. Cette particularité, toute à leur honneur, renforce l’authenticité de leur musique. Aux antipodes du rap mainstream, l’Asocial Club constitue une force inédite pour le rap français, qui rappelons-le est tout de même issu d’une contre-culture.

Rocé le dit clairement : « J’rappe pas pour être sympa »


Tout comme Prodige « Pas fait pour plaire »


Un show qui vaut le détour

vîrus

L’Asocial Club, c’est un peu l’effet d’un goût amer dans la bouche qui te donner envie de cracher… Donc avec ces 5 MC’s réunis, le public ne peut que se prendre en pleine face des molards de paroles tranchantes avec une épaisseur de prise de conscience.

Ce collectif de rappeurs qui ne mâchent pas leurs mots sait appuyer là où ça fait mal, en alliant des idées noires et revendicatrices à leurs prises de position. Ensemble, Casey, AL, Prodige, Vîrus et Rocé donnent encore plus de poids à leur démarche respective et montrent qu’ils ne sont finalement pas seuls, tel n’importe quel asocial… Une orientation artistique proche qui ne nous étonne pas de voir collaborer des cliques comme Anfalsh, Matière Première, Antidote, Rayon du fond, Buena Vista Sociopathes Club

AL & Casey

Sur scène, chacun nous plonge dans son univers et nous fait partager ses humeurs qui sont à la fois sombre, arrogante, révoltante, solitaire et dérangeante. Retrouver ces 5 MC’s pour un même concert est évidemment un bonus supplémentaire pour les oreilles et les esprits avertis.

Avec un album en préparation et la tournée qui débutent, l’Asocial Club risque de provoquer bien plus que de simples postillons… Affaire à suivre !

NJ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s