MONEY TIME 3

MTB3

Cette année s’est déroulée la troisième édition du Money Time Battle dans la ville de Lormont. Un évènement très attendu des amoureux du Hip Hop puisqu’il permet de confronter des artistes locaux à des danseurs internationaux.

Lire la Suite...
Publicités

Hip Hop Psychology

« Par le biais du Hip Hop, on veut repousser les limites de la science et de l’art pour qu’elles se mélangent…»

Debansghu, fondateur du collectif Hip Hop Psychology (New York)

SOLO & PONE

Une soirée « Back to back all night long », avec Solo et DJ Pone, s’est tenue à guichet fermé, à l’IBoat (Bordeaux), le 30 novembre dernier. Ils ont joué de 23h à 6h !

Hip Open a pu échanger quelques mots avec Solo et Pone avant leur show…


Interview :
NJ
Réalisation : Le Spectre
Musique : Black Moon – I got cha opin

Que devient MOS DEF ?

Récemment, ce célèbre rappeur et acteur américain a ravivé le débat sur la situation des détenus de Guantanamo, suite à la campagne menée par l’ONG Reprieve, contre l’alimentation forcée subie par les prisonniers en grève de la faim. Yasiin Bey, aka Mos Def a participé à une action de sensibilisation en se mettant à leur place. On le voit dans une vidéo, quasiment dans les mêmes conditions que les 106 détenus concernés par cet acte injuste.

Yasiin Bey, un nouveau concept…

Quelques jours auparavant, Mos Def qui se fait désormais appelé Yasiin Bey était en résidence à Paris, plus exactement au Nouveau Casino. Sa création intitulée « Bright Moments » était articulée autour de trois thèmes : Sun, Moon, Stars. Chaque thématique correspondait à une date. Hip Open était sur place pour la soirée « Moon » du 4 juillet, placée donc sous le signe de la lune.

Yasiin_12 copie

Bien distincte d’un concert de Hip Hop, cette soirée était davantage un show de Yasiin Bey, avec un programme aussi spécial qu’inattendu, où il a revisité des classiques et rendu hommage aux artistes qui semblent avoir compté dans sa carrière. Son affection particulière pour Paris était bien affichée, par la diffusion d’une vidéo en arrière plan de la scène. Il a créé un univers unique en son genre et a tenté de le faire partager au public… Plutôt réussi puisque la salle était remplie et l’ambiance, pleinement à la fête.

Yasiin copie

Tout est fait pour nous faire basculer dans un autre environnement… Des ballons, des fleurs, des accessoires de fête ornent la salle. Le deejay passent des sons Pop / Hip Hop / Electro / Rock et Yasiin fait les backs et/ou danse dessus. Tout nous donne l’impression d’être en boîte de nuit, lors d’une soirée spéciale avec Yasiin Bey.

Yasiin_2 copie

Si certains sont venus pour écouter des chansons de Mos Def, ils ont certainement dû être très déçus. D’ailleurs il a rappelé plusieurs fois : « Je suis le boss. Si vous voulez écouter votre chanson préférée rentrez chez vous. Je suis ici et je fais ce que je veux ! Je veux me sentir libre… Libre… Libre. » Forcément cela vous donne davantage le ton et la tournure de la soirée !

L’idéal aurait été de l’interviewer pour mieux comprendre le fond de sa démarche artistique. On peut tout de même s’interroger sur ce tournant de sa carrière musicale. Son show avec le deejay se rapproche d’un Sound System où il serait le maître de cérémonie. Deux hypothèses contradictoires sont donc possibles. Cet aspect Sound System pourrait faire écho aux Block Parties qui sont à l’origine du mouvement Hip Hop, que Yasiin, par son show aurait remis au goût du jour, avec son propre style. Ou bien, cela pourrait s’inscrire dans une évolution complétement différente où il profite de sa notoriété pour à présent se faire plaisir, expérimenter des délires, et proposer au public un show conceptuel axé sur du divertissement.

Yasiin_9 copie

Quoi qu’il en soit, il se pourrait bien que les derniers à avoir vu un vrai concert de Mos Def soient bien chanceux et qu’il faut maintenant s’attendre à une nouvelle orientation avec Yasiin Bey !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NJ
Photos : Valentin Campagnie

Money Time Battle

Une grande première à Lormont !

Des jeunes passionnés de danse Hip Hop se sont réunis pour organiser un battle national, dans leur ville, à Lormont, située dans l’agglomération de Bordeaux.

Au programme des 4 VS 4 avec des participants comme Pockemon Crew, Wanted Posse, Melting Force, Animaniaxxx ainsi que des groupes locaux. Ce n’est pas tout… Le dimanche 19 mai, à la Maison des sports des Iris, ont eu lieu un battle 2 VS 2 Junior et un Seven Two Smoke Girl. Et DJ Ben a animé ces battles, accompagné par Sarah MCK et Hassan Zahi en tant que speakers.

MONEY TIME BATTLE

Une excellente idée pour cette jeune équipe organisatrice d’avoir réuni à la fois les meilleurs crews de France, des plus jeunes et des BGirls ! Sans oublier un jury d’exception composé des BBoys Storm (Allemagne), Keyz (Vagabond) et Chucky, Hoochen Crew (Belgique), en y ajoutant une personne du public tirée au sort.

MONEY TIME BATTLE

Comme nous l’attendions, la finale du 4 VS 4 a opposé Pockemon à Melting Force… La victoire a été du côté des Pockemon ! Pour les plus petits, c’est Sofiane et Mathis, du crew de Toulouse Breaking School qui a gagné. Et chez les filles, c’est BGirl T-Sia, qui est aussi DJ, qui a fait la différence en gagnant 7 passages.

NIGGAZ, Pockemon au centre

Des shows de Street Ball, de danse contemporaine et de danse Hip Hop ont été organisés entre les battles. Pour le dernier, ce sont les organisateurs eux-mêmes qui ont présenté une chorégraphie !

En résumé : du niveau, un bon état d’esprit et une ambiance festive pour la première édition du Money Time Battle ! La fine équipe de Lormont ne compte pas s’arrêter là et nous promet déjà de faire encore mieux l’année prochaine…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


>> Plus d’infos sur la page du Money Time Battle

NJ
Photos : NJ

KENY ARKANA

On remonte à un peu plus d’une semaine en arrière… On retourne au Rocher de Palmer… Et on revient au concert de Keny Arkana…

Cette soirée a été un grand moment musical avec beaucoup d’énergies, d’échanges et de partage. Avec plus de 2h de show, on ne peut que saluer sa générosité, sa simplicité et sa complicité avec le public.

concert Keny Arkana - photo : Charlotte Prieu

Un rayon du soleil

Entre joie, rage et amour, Keny Arkana est venue nous présenter en live son nouvel album « Tout tourne autour du soleil » sorti en décembre 2012. Entre nouveautés et classiques, le public a été très réactif autant pour la richesse musicale que pour la force des messages. Pas de doute, Keny Arkana sait brillamment allier le fond et la forme.

Photo : Valentin Campagnie

Elle a su nous transporter dans son univers et a profité de la fin du concert pour sauter dans la foule. Accompagnée d’une bonne équipe de musiciens, en plus de DJ DRK et de son backeur RPZ, Keny Arkana nous a fait passer une soirée mémorable, chargée en émotions.

Lors du concert, le public fait naturellement ses backs et la rappeuse n’oubliera pas de leur dire : « ce ne sont pas que des mots », tel un appel à l’action, à l’engagement en faveur des causes qu’elle défend et soutient. Ce qui reflète parfaitement sa démarche.

Photo : Valentin Campagnie

Des convictions affirmées

Pour Keny Arkana, le rap semble être un moyen d’expression pour transmettre des messages réfléchis, engagés et fondés. Elle ne s’arrête pas à cette étape mais va au bout de ses idées. Récemment, elle réalise avec son collectif « La Rabia del Pueblo » et d’autres habitants du quartier de Noailles à Marseille un documentaire pour dénoncer les dessous du projet Marseille-Provence 2013. La ville de Marseille est capitale européenne de la culture pour l’année 2013. Keny Arkana a beaucoup de choses à en redire d’où ce documentaire « Marseille, capitale de la rupture » (à visionner ci-dessous) et sa chanson du même nom.

Pour nous, Keny Arkana est une grande artiste qui se démarque par son authenticité et sa sincérité. Et quand elle dit : « J’emmerde la vie d’artiste, je n’ai jamais perçu le rap comme un business », cela l’illustre bien.

Pour l’anecdote, en Serbie, Keny Arkana est bien connue et très appréciée. Au cours de nombreuses interviews d’artistes Hip Hop du pays, on a pu remarquer qu’elle est l’une de leurs artistes préférés.

On aurait tellement de choses à dire sur ses actions, ses chansons, sa détermination, qu’il faudrait bien plus d’un article… Seulement en l’écoutant, on peut retenir qu’il faut se battre pour ses principes et ses valeurs, sans jamais les renier. On peut aussi rappeler l’importance de la liberté, dans le sens où nous devons rester libres malgré les barrières du système et de l’esprit…

NJ

L’expo du MOS

Chaque année, le Meeting Of Styles surprend son public grâce au talent, à la créativité et la simplicité des artistes invités. L’engouement de ce festival international de graffiti pour les œuvres réalisées, l’énergie qui s’y dégage et l’ambiance festive et estivale n’est plus à prouver. L’an dernier, 10 000 personnes sont venues en un week-end découvrir et apprécier les 1200 m2 de surfaces graffées. D’autres animations et activités ont été programmées : BMX, Skate, Roller, musique, freestyle MC’s, danse.

 

En 2013, l’association UISC qui se charge de l’organisation complète du festival a développé ses projets pour vous proposer une exposition rétrospective du MOS 2012. Une sélection d’une vingtaine de pièces sera donc installée dans la nouvelle gare de Perpignan, à partir de ce samedi 23 mars. L’exposition sera visible jusqu’au 22 juillet 2013. Si un tel événement est possible, c’est grâce au support sur lequel les fresques sont réalisées : des panneaux en bois tout simplement…

Affiche_Expo MOS 2012

 

A l’occasion de cette exposition, l’UISC fait les choses en grand et prépare pour le vernissage une soirée digne de l’image de son festival. DJ Gram (Black Elk)  animera le hall de la gare de Perpignan et des graffeurs feront des performances en direct. Un moment idéal pour s’imprégner des productions du Meeting Of Styles et échanger ses impressions autour du bar ou du buffet en toute convivialité. Des photographies seront également exposées pour vous faire replonger dans l’univers du MOS qui s’est déroulé en juillet dernier.

Les pièces sélectionnées ont été effectuées par les artistes suivants :

– Les français : Sly2 / Quesa / Spot / Keyler / Dashe / Keyone / Limo / Missy / Pisko / Rekor.
– Les internationaux: Berns (Pérou) / Issaac (Pérou) / Binho (Brésil) / Ecks (Mexique) / Rage (Espagne) / Malakkai (Espagne) / Danger (Espagne)  / Demon (USA).

Rendez-vous samedi 23 mars dans le hall de la nouvelle gare de Perpignan pour le lancement de l’expo du MOS.

Hip Open, toujours partenaire du Meeting Of Styles France !

>> Plus d’infos sur : www.meetingofstylesfrance.com + Page Facebook du MOS France

NJ

 

 

Entretien avec Dee Nasty

Dee Nasty // Hip Open
Quelques heures avant la soirée « Smells Like Hip Hop » à Bordeaux, nous avons eu l’honneur de rencontrer et d’échanger avec une légende vivante du Hip Hop, un « monument » de notre culture… Le Grand Master Dee Nasty ! 

Lire la Suite...

Dee Nasty

 « Ce n’est pas le Hip Hop qui a été récupéré par les institutions ou autres
mais plutôt l’inverse… Le Hip Hop s’y est infiltré ! »

 DEE NASTY