MSG #6 : le bilan

Hip Open vous avez présenté le concept des MSG (Madison Square Garden) il y a environ un an. Ce genre de battles de MC’s et de beatmakers qui ont lieu le dimanche après-midi à la Rock School Barbey, avec toujours deux ou trois graffeurs (Zarb et Scaner, cette fois-ci) qui réalisent une prod en même temps à l’extérieur…

A Bordeaux, l’événement ne passe pas inaperçu. Au fur et à mesure des éditions, le niveau des compétiteurs ne cesse d’augmenter et la grande salle de Barbey ne se désemplit pas, au contraire. Et le phénomène prend un poids incontestable au niveau national.

Les résultats

Des punchlines ont fait réagir le public, les MC’s, le jury et les beats ont fait bouger la tête de tous aussi lors de cette 6ème édition des MSG. En ce dimanche 19 janvier, l’organisation a su réunir un vivier d’artistes bordelais et des figures montantes venant de la France entière pour participer au battle MC’s.

Maxwell & Elyess (à gauche)

En duo, Maxwell et Elyess ont fait une bonne prestation et ont gagné face à KRM et Stan’s. Quant à Gram et Lamanif contre Fab Mesa et Monsi, le choix du jury a été difficile, les deux équipes avaient un bon niveau et un style assez similaire qui a bien fait rire le public, tel un show de comiques. Résultat : Gram et Lamanif en sortent vainqueurs.

Maadou VS Zomaken

 

En solo, c’est Aladoum qui remporte le battle contre Enerku, Tounss gagne face à Youm et pour le main event « Zomaken VS Maadou Kiltran », le titre va à Maadou, qui remporte le trophée des MSG#6.

Niveau Beatmaking, avec un sample imposé et une composition libre, DIL, Sam Le Pirate, Heypton et Jewellerz Music l’ont remporté face à ThaProd, Bubblefish, Krip Killa et Driver Beat.

Bien sûr, toujours avec Nedu aux platines et Davidovitch en tant que speakeur.

 

 

 

Pour juger le tout, il y avait Fleyo, Beasty, Mr Wesh, Blackapar, RES et Sam’s. Srin Po et Badsam, des Rap Contenders, ont fait le déplacement pour découvrir en direct l’événement connu sous le nom de Madison Square Garden... Pour ceux qui n’ont pas pu venir, les vidéos sortiront prochainement sur le net.

Davidovitch, Blackapar, RES, Sam's

En bonus

En plus de sa présence dans le jury, RES, champion du monde du End Of the Weak, a fait un show case accompagné de son backeur Wana, pour le public bordelais. Connu pour ses qualités d’improvisation, à la fin de son show, RES a invité Fleyo sur scène, pour faire une démo de leur célèbre impro, dont les mots sont choisis par le public. Et pour info, l’album de RES Caractère Animal est disponible dans tous les points de vente habituels…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

>> Plus d’infos sur le facebook de l’événement.

NJ
Photos : Karima Kobbi

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s